hebergement

Trois jeunes mineurs en recours sont au bord de la Seine, en proche banlieue de Paris, le 21 juin 2022. Crédit : InfoMigrants
Des migrants devant les locaux du HCR à Tunis, en mai 2022. Crédit : Tarek Guizani / InfoMigrants
Des femmes et leurs enfants devant la mairie de Paris, samedi 18 juin 2022. Crédit : Utopia 56
Des familles devant l'Hôtel de ville de Paris, mardi 14 juin. Crédit : Utopia 56
Des mineurs dorment dans un parc du 20e arrondissement, en mai 2022. Crédit : InfoMigrants
Migrants en France : l'avenir en suspens des mineurs étrangers isolés
Le bâtiment a été investi en début de semaine par 80 exilés et leurs soutiens. Crédit : InfoMigrants
Des familles avec enfants devant le HCR à Zarzis, en février 2022. Crédit : DR
De jeunes déplacés ukrainiens à la gare de Przemysl, le 2 avril 2022 (image d'illustration).  Crédit : Reuters
La veille de l'évacuation, le 29 mars 2022, une cinquantaine de migrants étaient encore installées dans le gymnase de la Poterie, à Rennes. Crédit : @Utopia56 / Twitter
© RFI / Romain Philips | Catherine, Julie et Philippe devant la dépendance où ils accueillent des demandeurs d'asile.
Dans la ville frontalière de Zahony, plus de 200 personnes sont hébergées dans le lycée technique reconverti en centre d'accueil. "Nous sommes seuls", a confié à InfoMigrants le maire de la ville. Crédit : InfoMigrants