humanitaire

Image d'illustration lors du démantèlement d'un camp du nord de Paris, en janvier 2019. Crédit : Reuters
Les migrants se protègent du froid avec des couvertures de survie. Crédit : Sea-Eye
Le camp de migrants, porte de la Chapelle, à Paris. Crédit : InfoMigrants
Le Mare Jonio en mer. crédit : Capture d'écran Twitter  (compte : @EPalazzotto)
Portrait de la militante espagnole Helena Maleno, 48 ans. Crédit : photo transmise par Helena Maleno pour InfoMigrants
Le Mare Jonio a secouru 49 personne le 20 mars 2019. Credit : picture-alliance/dpa/Mediterranea/Sea Watch
Le Mare Jonio dans le port de Lampedusa. Mars 2019 | Photo: Picture-alliance/dpa/E.Desiderio
REUTERS/Yannis Behrakis | Un navire des garde-côtes libyens, lors de la confrontation avec le bateau de l'ONG Proactiva Open Arms, au large de la Libye le 15 août 2017.
Le Mare Jonio qui bat pavillon italien est le seul navire humanitaire privé actuellement à patrouiller en Méditerranée. Crédit : picture-alliance/dpa/Mediterranea/Sea Watch
le Mare Jonio est actuellement au large des côtes libyennes. Crédit : Marta Buso / Ansa
Capture d'écran du compte twitter de Human Rights Observers
Photo du Sea Watch, le 19 décembre 2018 | Photo: EPA/CHRIS GRODOTZKI/SEA-WATCH.ORG