humanitaire

Les forces armées maltaises ont aidé en avril des migrants en difficulté en mer à rejoindre l'Italie, à défaut de les conduire à Malte. Crédit : AlarmPhone
Plusieurs personnes étaient déjà tombées à l'eau lorsque les sauveteurs du Sea Watch 3 sont arrivés sur les lieux du naufrage, samedi 9 avril 2022. Crédit : Sea-Watch international
Des migrants à Calais, en 2021. Crédit : InfoMigrants
Le Geo Barents, navire humanitaire affrété par l'ONG Médecins sans frontières. Crédit : Twitter @MSF_Sea
Les équipes de l'Ocean Viking procèdent à un sauvetage en mer Méditerranée, en mars 2022. Crédit : SOS Méditerranée
L'Open Arms et le Geo Barents ont pu accoster en Sicile. Crédit : Open Arms
Un groupe de 29 migrants est bloqué sur une île entre la Turquie et la Grèce, au mois de janvier 2022. Crédit : Google map
Une vedette des garde-côtes libyens en Méditerranée. Crédit : compte twitter du Louise Michel
Le Sea Watch avait patienté pendant plusieurs jours en mer avant d'être autorisé à débarquer à Pozzallo, le 2 janvier 2021. Crédit : Francesco Ruta/Ansa/imago
InfoMigrants a également recensé tout au long de l’année des nouvelles positives. Crédit : DR
Des exilés attendent à bord du Sea-Eye 4 de se voir attribuer un port sûr, le 21 décembre 2021. Crédit: @UnitedforRescue via Twitter
Le Sea-Eye 4 a secouru 223 migrants au large des côtes libyennes. Crédit : Sea-Eye