la manche

Des migrants escortés par la Border Force britannique dans le port de Douvres après avoir traversé la Manche, le 1er mai 2022. Crédit : Reuters
Une opération de secours d'une embarcation de migrants dans la Manche, en avril 2022. Image d'illustration. Crédit : Twiter @Premar
Deux embarcations de migrants récupérées par les forces britanniques, le 1er mai 2022, au large de Douvres. Crédit : Reuters
Esmatullah Fetrat, un Afghan de 25 ans, a cru mourir dans la Manche. Crédit : InfoMigrants
Des migrants sont escortés par des militaires britanniques à leur arrivée à Douvres, le 1er mai 2022. Crédit : Reuters
Des embarcations utilisées par des migrants pour traverser la Manche, dans le porte de Douvres, fin avril 2022. Crédit : InfoMigrants
Des migrants, secourus dans la Manche par les forces britanniques, arrivent à Douvres, le 14 avril 2022. Crédit : Reuters
Sidiq, 20 ans, et Khawaja Dediqi, 18 ans, tous deux Afghans, sont arrivés en novembre en Angleterre via la Manche. Crédit : InfoMigrants
Une embarcation de migrants interceptée par les forces britanniques, au large de Douvres. Crédit : Picture alliance
Alladin, Soudanais de 25 ans, veut tenter de se rendre au Royaume-Uni malgré l'accord conclu entre Londres et Kigali. "Une fois là-bas, il faudra tout faire pour ne pas aller au Rwanda". Crédit : InfoMigrants
La ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel (à gauche), et le ministre rwandais des Affaires étrangères, Vincent Biruta (à droite), signent l'accord sur les demandeurs d'asile, le 14 avril 2022. Crédit : AP
Les migrants arrivent au port de Douvres à bord d'un navire de la Border Force après avoir été secourus lors de la traversée de la Manche, à Douvres, le 10 janvier 2022. Crédit : Reuters