lampedusa

Des Tunisiens près du hotspot de Lampedusa, en octobre 2019. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Salavatore Martello, maire de Lampedusa. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Les Tunisiens représentent la première nationalité des migrants qui débarquent à Lampedusa. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Le centre d'accueil de Lampedusa où les migrants ne restent que 48 heures avant d'être transférés vers le continent. Crédit : Mehdi Chebil.
Joseph au port de Lampedusa. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Image d'archives de migrants tunisiens arrivant à Lampedusa. Crédit : Ansa
Un bateau avec 21 Tunisiens à bord arrive parmi les touristes sur la plage de l'île de Conigli à Lampedusa, le 14 septembre 2019. Crédit : ANSA
Des rescapés patientent sur l'Ocean Viking, le 12 septembre 2019. Crédit : Twitter / @SOSMedFrance
REUTERS/Guglielmo Mangiapane | Des migrants secourus au large de la Libye par le navire humanitaire «Open Arms» de l'organisation humanitaire espagnole Proactiva Open Arms, ont débarqué à Lampedusa, le 20 août 2019.
Le 5 juin dernier, le Colibri a repéré une embarcation en détresse dans la Méditerranée. Crédit : Pilotes volontaires
Le navire espagnol Audaz. Capture d'écran du compte Twitter de @sanchezcastejon
Les migrants ont été autorisés à débarquer dans la nuit de mardi à mercredi sur l'île de Lampedusa. Crédit : Reuters