marseille

L'immeuble de la cité HLM "Les Flamants" à Marseille, où trois migrants nigérians sont morts défenestrés. Crédits : Samia Ghali/Twitter
Un rassemblement de migrants mineurs à la rue devant la mairie de Marseille, le 2 mars 2021. Crédit : Facebook / Mineur En Danger
La cité du Petit Séminaire dans le 13e arrondissement de Marseille abritait un squat de migrants évacués dans la précipitation en novembre dernier. Ils sont, depuis, logés dans des hôtels du 115 dans des conditions difficiles. Crédit : Google Street View
Un squat à Marseille, aujourd'hui évacué. Crédit : InfoMigrants / Anne-Diandra Louarn
Le port du masque en extérieur, déjà rendu obligatoire à Nice dès le 5 août, est entré en vigueur lundi 10 août, dans certaines zones très fréquentées de Paris et d'Ile-de-France. Crédit : Reuters
Deux jeunes migrants sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants.
Jusqu'à 300 personnes, dont des dizaines d'enfants, ont pu vivre dans ce squat situé au 59 avenue St-Just à Marseille. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Deux jeunes migrants sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Le squat Saint-Just, à Marseille. Crédit : InfoMigrants
Environ 50 mineurs isolés ont manifesté à Marseille pour dénoncer leur "abandon total" par les autorités. Crédit : Mami du Collectif 59 St Just pour InfoMigrants
L'entrée du squat St-Just à Marseille. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
L’Ocean Viking au large des côtes maltaises lors de la première mission de sauvetage, en août 2019. Crédit : Ocean Viking / Reuters