melilla

Une clôture de six mètres de haut cerne l'enclave espagnole de Ceuta en territoire marocain. Crédit : REUTERS/M. Martin
Ces migrants sont venus à la nage jusqu'à Melilla. Crédit : Twitter @AdelanteMelilla
Des migrants tentent le passage dans l'enclave espagnole de Melilla, en territoire marocain, en 2014. Crédit : Reuters
L'enclave espagnole de Melilla au Maroc est entourée de clôtures barbelées. Crédit : DW
Ce migrant se cachait dans des cendres toxiques à bord d'un navire amarré au port de Melilla, l'une des deux enclaves espagoles situées au nord du Maroc. Crédit : capture d'écran Guardia civil
Mardi 19 janvier, près de 90 personnes ont réussi à entrer à Melilla. Crédit : Reuters
Des migrants entrés illégalement à Ceuta via le Maroc sont conduits au centre d'accueil temporaire pour immigrés (CETI), le 30 août 2019. Crédit: Imago/Reduan Dris Regragui
Le poste frontière de Melilla. Crédit : FTDES
Le Père Antoine Exelmans. Crédit : Kirchenkreis Jülich
La barrière qui clôt l'enclave espagnole de Melilla au Maroc. Crédit : Wikicommons
Image d'archives de migrants à Melilla. Crédit : Por Causa Foundation
La frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla est équipée de barbelés denses. Crédit : picture alliance