mer mediterranee

Le Alan Kurdi devrait atteindre la SAR zone le week-end prochain. Crédit : Sea-Eye
Le navire marchand El Hiblu I à la Valette. Photo : Reuters
Un sauvetage mené par SOS Méditerranée en novembre. Photo : SOS Mediterranee/Twitter
REUTERS/Ismail Zetouni | Des migrants qui ont pu être secourus par des pêcheurs après le naufrage de leur bateau au large de la ville libyenne de Khoms, Libye, 25 juillet 2019
© Little Big Story | Photo extraite du film documentaire «Numéro 387».
Ces hommes font partie des rescapés du Sea Watch 3 secourus la semaine dernière au large de la Libye. Crédit : Sea-Watch / Twitter
Le front de mer de la ville de Gabès en Tunisie où s'échouent des corps de migrants naufragés. Crédit : Google Street View
En l'absence de réponses de l’Italie et de Malte, Sea-Watch demande à la Commission européenne de trouver une solution pour débarquer les naufragés dans un port sûr. Crédit : Sea-Watch
Les 276 migrants secourus par l'Ocean Viking la semaine dernière ont été autorisés à débarquer en Italie mais ont été immédiatement placés en quarantaine par prévention face à l'épidémie de Coronavirus. Crédit : SOS Méditerranée
Des migrants interceptés en mer par les garde-côtes libyens et déposés au port de Tripoli. Crédit : DR
Le Sea Watch 4 a été baptisé le 20 février à Kiel en Allemagne. Crédit : Sea-Watch
Selon des estimations de l'OIM, 19 903 personnes ont péri en mer Méditerranée depuis 2014. Crédit :  DW (archive)