migrants

Omar avait signé un contrat d'apprentissage dans un restaurant. Crédit : DR
Image d'archives d'un sauvetage du Sea Watch 3. Crédit : Sea-Watch
Des dizaines de manifestants ont demandé plus de sécurité et de meilleures conditions de vie, le 17 janvier à Moria. Crédit : Reuters
Un homme à bord de l'Ocean Viking regarde vers le large. Le navire humanitaire a été autorisé à débarquer les 39 migrants à son bord en Sicile le 20 janvier 2020. Crédit : MSF/Hannah Wallace Bowman
Une cinquantaine de migrants ont été interceptés alors qu'ils tentaient de traverser La Manche lundi 20 et mardi 21 janvier 2020. © @premarManche
REUTERS/Costas Baltas/File Photo | Depuis le regain de demandeurs d’asile en provenance de la Turquie cet été, la Grèce est redevenue la principale porte d’entrée des réfugiés en Europe.
CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP | Le campement de fortune à la porte d'Aubervilliers, le long du périphérique nord, le 16 mai 2019.
Le décret-loi immigration-sécurité, adopté le 29 novembre 2018, restreint le droit de séjour et facilite les expulsions des migrants. Crédit : Reuters
Le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne. Crédit : La Cimade
Alif (gauche), une Albanaise déboutée du droit d'asile et expulsée à plusieurs reprises, revient inlassablement en France. Sur la photo, elle est au côté de son compagnon, Z., un réfugié afghan, envoyé depuis en prison. Crédit : DR
© Louisa Gouliamaki, AFP | Dans le bus qui les conduit vers un centre d’hébergement, une mère et son enfant regardent le paquebot affrété par le gouvernement grec pour les transporter au Pirée en réponse à l’aggravation de la situation dans les îles grecques de Kos, Lesbos et Chios, en 2015.
L'opération de sauvetage s'est déroulée en pleine nuit par une forte houle. Crédit : Hannah Wallace Bowman / MSF