msf

 Un gymnase parisien, dans lequel intervenait MSF entre mars et juin 2020, durant l’épidémie de COVID-19. Credit : Agnes Varraine-Leca/MSF
Des femmes sont assises à côté de tentes de fortune près du camp de Moria sur l'île de Lesbos en Grèce. Crédit : Reuters
Le campement de jeunes migrants avait été installé le 30 juin 2020 près de la place de la République, à Paris, pour interpeller les autorités sur le sort des jeunes qui assurent être mineurs. Il a été évacué le mardi 4 août 2020. Crédit : Nicolas Guyonnet/MSF
MSF a annoncé le 30 juillet 2020 avoir été "forcé" de fermer son centre destiné à l'isolation des malades du Covid-19, sur l'île grecque de Lesbos. Crédit : MSF/Ihab Abassi.
Un associatif aide un migrant à ajuster son masque dans le camp de Moria sur l'île de Lesbos en Grèce. Crédit : Team Humanity
Des migrants dans le camp de Moria, à Lesbos. Crédit : Reuters
Dans une maison d'Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, un groupe de neuf migrants vivent dans l'espoir que l'Etat reconnaisse leur minorité. Crédit : InfoMigrants
Des équipes de MSF s'exercent lors d'exercices d'urgence sur l'Aquarius, en 2017. Crédit : InfoMigrants
Les migrants sauvés par l'Ocean Viking se trouvaient en détresse en mer Méditerranée. Crédit : SOS Méditerranée
L'Ocean Viking a quitté le port de Marseille le 4 août pour les eaux internationales. Crédit : Anthony Jean/SOS MEDITERRANEE
Image d'illustration dans le centre de détention de Tadjourah, en Libye. Crédit : Reuters
Le navire humanitaire Aquarius dans le port de la Vallette, à Malte, le 15 août 2018. Crédit : REUTERS/Darrin Zammit Lupi