ocean atlantique

Des bateaux utilisés par les migrants pour rejoindre les îles Canaries. Crédit : Reuters
Depuis le début de l'année, plus de 400 personnes sont mortes en tentant de rejoindre les Canaries. Crédit : Reuters
129 migrants sont secourus par les garde-côtes espagnols dans le port d'Arguineguin, sur l'île de Grande Canarie, le 2 novembre 2020. Crédit : Reuters
Des migrants épuisés après leur traversée de l'Atlantique. Crédit : Reuters
Des pirogues utilisées par les migrants qui se rendent aux Canaries. Crédit : Reuters
Depuis le début de l'année, plus de 400 personnes sont mortes en tentant de rejoindre les Canaries. Crédit : Reuters
Des pirogues sont alignées en bord de mer, à Dakar, au Sénégal. Image d'illustration. Crédit : RFI/Ndiassé SAMBE
Secouru dans l’Océan Atlantique, ce migrant a été débarqué au port d’Arguineguin sur l’île de Gran Canaria, le 5 janvier 2020. Crédit : Reuters
Un migrant secouru par les garde-côtes espagnols au large des îles Canaries, en 2019 (photo d'archives). Crédit : Reuters
"La route des Canaries se réactive mais reste secondaire", selon le chercheur Aldo Liga. Crédit : Reuters
Depuis le début de l'année, le nombre de migrants arrivés aux Canaries a été multiplié par six par rapport à l'an dernier à la même période. Crédit : Reuters
Depuis Tanger au Maroc, on peut apercevoir les côtes espagnoles, situées à seulement une dizaine de kilomètres. Crédit : Getty images