oim

Couverture du rapport d'Amnesty international sur les violences policière à la frontière entre la Croatie et la Bosnie. Crédit : Amnesty
Des pêcheurs locaux aident des réfugiés arrivant avec un canot pneumatique sur l'île grecque de Lesbos. | Photo: EPA / ORESTIS PANAGIOTOU
Migrants nigériens en Libye en février 2018. Crédit : Reuters (Archive)
Des migrants marchent devant le centre du Miral, à Velika Kledusha, en Bosnie. Crédit : Reuters
Une vedette des garde-côtes libyens en mer Méditerranée. Crédit : compte Twitter des garde-côtes libyens
Mohamed Lamine et Aboubacar, tous deux retournés de Libye, s'apprêtent à débuter un apprentissage à la ferme Espoir jeunes. Crédit : Julia Dumont
Abdoulaye ( à gauche sur la photo) a 16 ans, il a tenté de se rendre en Europe il y a deux ans dans l'espoir de trouver du travail. © Julia Dumont
Un migrant dort dans le couloir dans le centre de Médenine, faute de places. Crédit : InfoMigrants
La rédaction des Observateurs de France 24 a reçu la vidéo en haut à gauche en juillet 2018. Nos Observateurs sont aujourd'hui de retour au Nigéria (en bas à droite). À gauche, trois autres migrants revenus de Libye, interrogés par notre rédaction.
Des milliers de migrants sont détenus en Libye dans des centres de détention officiels ou des prisons clandestines tenues par des milices. Crédit : Reuters
Des migrants africains font la queue devant un centre de détention en Libye. Ils attendent le bus qui les ramènera dans leurs pays d’origine, novembre 2017 Crédit : Imago
Image d'archives de migrants en Libye. Crédit : Reuters