ong

Le Sea-Eye 4 est un nouveau navire de sauvetage allemand. Il effectuera sa première mission fin avril 2021. Crédit : @J_Pahlke
Helena Maleno se dit victime de harcèlement. Crédit : Caminando Fronteras
Des personnes secourues en mer montent à bord de l’Ocean Viking, en mars 2021. Crédit : RFI / Guilhem Delteil
Le Alan Kurdi avait été bloqué par les autorités italiennes en octobre dernier, environ deux semaines après avoir débarqué plus de 125 personnes secourues en mer. Crédit : Sea-Eye
L'Open Arms fait route vers la Sicile pour débarquer les naufragés. Crédit : Open Arms
Photo du sauvetage du 27 mars 2021 par l'Open Arms. Crédit : Open Arms / Twitter
Le Sea Watch 3 après une série de sauvetages fin février 2021. Crédit : picture alliance/dpa/Sea-Watch | Selene Magnolia
Battu fin 2016 après 22 ans à la tête du pays, l'ex-président gambien Yahya Jammeh a d'abord refusé de quitter le pouvoir avant de céder sous la pression internationale et s'exiler en Guinée équatoriale début 2017. Crédit : REUTERS/Carlos Garcia Rawlins
L'Open Arms en mer, en novembre 2019. Crédit : Open Arms
Une opération de sauvetage de l’Aquarius. L'ancien bateau de SOS Méditerranée a sauvé la vie de plus de 30 000 personnes en 2 ans de mission. Crédit : SOS Méditerranée / Guglielmo Mangiapane
Les 363 migrants à bord du Sea Watch 3 ont débarqué, mercredi 3 mars, dans le port sicilien d'Augusta. Crédit : Sea Watch
Le Sea Watch 4 en septembre 2020. Crédit : Ansa