ong

Des migrants au port italien de Pozzallo, après avoir été secourus par un navire humanitaire, le 2 septembre 2019. Crédit : Reuters.
Un navire des garde-côtes grecs. Crédit : Picture alliance
L'Ocean Viking fait partie des navires immobilisés par l'Italie. Crédit : Ansa
Des garde-côtes chypriotes transportant des migrants refoulés depuis un bateau en provenance du Liban, le 14 janvier 2020. Crédit : Reuters
Image d'illustration de la zapi de l'aéroport Charles-de-Gaulle. Crédit : InfoMigrants
L'Alan Kurdi a été autorisé à "se mettre à l'abri" dans un port sarde. Crédit : Sea-Eye
L'Alan Kurdi espère pouvoir débarquer les 125 naufragés au port de Marseille, dans le sud de la France. Crédit : Sea-Eye
Des migrants dans le nouveau camp de Lesbos, en Grèce, le 21 septembre. Crédit : Reuters
Le Sea-Watch 4 à quai à Palerme. Crédit :Chris Grodotzki/dpa/picture-alliance
Parmi les 114 personnes prises en charge par le Alan Kurdi samedi 19 septembre, figurent huit enfants. Crédit : Sea-Eye
Les migrants secourus par l'Open Arms passeront une période de quarantaine à bord d'un navire italien. Crédit : Proactiva Open Arms
L'ONG Just Action Samos fait le pont entre migrants et habitants. Crédit : capture d'écran InfoMigrants