paris

Des mineurs dorment dans un parc du 20e arrondissement, en mai 2022. Crédit : InfoMigrants
L'inspection du travail a révélé en mars 2022 que des sans-papiers travaillaient sur le chantier des JO de Paris. Image d'illustration. Crédit : Creative commons
Le camp érigé en janvier n'avait cessé de grossir au fil des mois. Crédit : Utopia 56
Le camp de porte de Clignancourt, dans le nord de Paris, a été évacué mardi matin. Crédit : Utopia 56
Environ 100 personnes, dont une majorité de mineurs en recours, vivent dans le camp de la porte de Clignancourt. Crédit : Utopia 56
Le bâtiment a été investi en début de semaine par 80 exilés et leurs soutiens. Crédit : InfoMigrants
Le campement sous le tunnel du nord de Paris a été évacué le 3 mars 2022. Crédit : Utopia 56
Magdi Masaraa, 31 ans, a intégré en 2020 le cursus pour réfugiés de Sciences Po, à Paris. Crédit : DR
Une cinquantaine de migrants vivent dans un bâtiment abandonné de Saint-Ouen, en région parisienne. Crédit : InfoMigrants
Photo prise en juillet 2018 dans le camp de migrants de La Chapelle à Paris. Crédit : InfoMigrants
A Paris, une exposition du Collectif 210 vise à sensibiliser sur la question des réfugiés sans-abris. Crédit : capture d'écran France 24
Au départ de la manifestation parisienne contre le racisme et en soutien aux sans-papiers, place de Clichy, samedi 18 décembre 2021. Crédit : InfoMigrants