pays basque

Le passeur présumé a été arrêté par la police aux frontières d'Hendaye, dans le Pays basque. Crédit : Police nationale 62/Twitter
Capture d'écran du JT de France 3 du TER qui a percuté trois migrants algériens, le 12 octobre 2021, à Ciboure, dans le Pays basque.
Entre le 11 et le 15 octobre, la Garde civile espagnole a procédé à l'arrestation de sept passeurs présumés, dans la région du Pays basque. Crédit : Garde civile
Très fatigués, les quatre migrants s'étaient réfugiés sur les voies pour échapper aux contrôles de police, nombreux dans la région. Crédit : Capture d'écran/Twitter
Parti de Hendaye, le TER a percuté les victimes tout près de la gare de Saint-Jean-de-Luz. Crédit : Wikimedia CC
La rivière Bidassoa est une frontière naturelle entre la France et l'Espagne. Crédit : InfoMigrants
Les migrants passent voir l'association Diakité pour, entre autre, récupérer des vêtements. Crédit : InfoMigrants
Les migrants se reposent dans le centre Pausa, à Bayonne. Crédit : InfoMigrants
Le pont Saint-Jacques sépare la France de l'Espagne. Crédit : InfoMigrants
Des panneaux interdisent l'accès à l'un des ponts enjambant la rivière Bidassoa, qui marque la frontière entre Irun, en Espagne, et Hendaye, en France. Crédit : InfoMigrants
Le nouveau centre d'hébergement Pausa de Bayonne est ouvert sur les quais de l'Adour. Crédit : InfoMigrants
Ulrith et sa famille d'accueil, à Bayonne. Crédit : Rémi Carlier pour InfoMigrants