prison

Capture d'écran du GDF, le centre du HCR, à Tripoli. Photo : Twitter UNHCR Libya
RFI/Paulina Zidi | Entrée du palais des Nations de l'ONU à Genève, Suisse.
Vingt migrants afghans étaient cachés dans le double-fond de la camionnette du chauffeur. Crédit : Reuters
La rédaction des Observateurs de France 24 a reçu la vidéo en haut à gauche en juillet 2018. Nos Observateurs sont aujourd'hui de retour au Nigéria (en bas à droite). À gauche, trois autres migrants revenus de Libye, interrogés par notre rédaction.
STR / AFP | Des migrants au large de Calais tentent de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre en août 2018. (image d'illustration)
Des milliers de migrants sont détenus en Libye dans des centres de détention officiels ou des prisons clandestines tenues par des milices. Crédit : Reuters
Andreas Arnold / dpa / AFP | L'avocat du jeune Abdul, Maximilian Endler, à l'extérieur de la cour de justice à Landau le 3 septembre 2018. Son client, demandeur d'asile déboulé, a été condamné à huit ans et demi de prison ferme pour le meurtre de son ex-petite ami le 27 décembre 2017.
La pièce du Syrien Ramzi Choukair raconte les conditions de détention dans les prisons pour femmes de Syrie. Capture d'écran YouTube
Deux migrantes et un enfant en pleurs en Libye. Crédits : Reuters (archive)
Des migrants ivoiriens arrivent à l’aéroport international d’Abidjan après avoir été évacués de Libye, le 22 novembre 2017. Crédit photo : Luc Gnago/Reuters
Des migrants secourus en mer ont été débarqués à Malaga, en Espagne, durant ce mois d'août. Crédit : Reuters
Image satellite de la prison de Saydnaya datée du 18 avril 2017 et publiée par le département d'État lundi 15 mai 2017. Crédit : AFP