rapatriement

Des migrants bloqués dans un centre de détention en Libye (image d'archives). Credit: Reuters
REUTERS/Kai Pfaffenbach | 51 migrants irakiens qui vivaient en France et en Allemagne ont été raccompagnés à leur demande jeudi à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Une première pour ce type d'opération conjointe européenne.
Quelque 118 migrants bloqués à Tripoli ont pu quitter la Libye et retourner au Ghana, a indiqué vendredi 21 août l'OIM. Crédit : OIM Libye/2020
Alberto PIZZOLI / AFP | Des migrants de Tunisie et de Libye arrivent à bord d'un bateau des garde-côtes sur l'île italienne de Lampedusa, le 1er août 2020.
Des Nigérians retournent dans leur pays avec l'aide de l'OIM (archives). Crédit : OIM
Ces habitants du village de Klobly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire sont des rapatriés qui se réintègrent grâce à l'activité économique autour de la pisciculture. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Jocelyne devant son restaurant à Songon, à l'ouest d'Abidjan. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Une vue panoramique du rond-point de la liberté, dans le quartier d'Adjamé à Abidjan en Côte d'Ivoire. Crédit : Willy Stephane Awaho/flickr.com
Le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio a présenté un décret pour accélérer les procédures de rapatriement vers 13 pays "sûrs". Crédit : Reuters
Mahmud TURKIA / AFP | Des migrants à l'extérieur d'un centre de détention à Tripoli, le 3 juillet 2019 (illustration).
Des réfugiés originaires de Somalie, de Syrie et d'Érythrée montent à bord d’un bus au centre de rassemblement et de départ du HCR à Tripoli. Photo d’archives, avril 2019. Crédit : HCR / Mohamed Alalem
Les 75 migrants bloqués depuis le 31 mai au large de Zarzis ont finalement pu débarquer en Tunisie mardi 18 juin. Crédit : FTDES