refugies

Catherine Guilyardi | Le camp du HCR à Hamdallaye, près de Niamey, au Niger, lors de son ouverture en avril 2019.
Un livreur Uber eats porte un masque de protection, à Nice, le 17 mars 2020. Crédit : REUTERS/Eric Gaillard
Depuis qu'elle vit à Lille, Masomah Alizada s'entraîne sur les routes du Nord. Crédit : Thierry Communal.
Ces habitants du village de Klobly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire sont des rapatriés qui se réintègrent grâce à l'activité économique autour de la pisciculture. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
OLYMPIA DE MAISMONT / AFP | Filippo Grandi, le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, s'entretient avec des femmes et des enfants dans un quartier qui accueille des personnes déplacées du nord du Burkina Faso à Kaya, le 2 février 2020.
Un réfugié dans le centre de transit de Gashora au Rwanda (archives). Crédit : RFI
FRDN FOCUS 0309 (2020): Ep 126
Crise migratoire : à Lesbos, l’hospitalité fait place à l’hostilité
Les étrangers disposent de moins de 12 mois pour échanger leur permis de conduire contre un permis français. Crédit : DR / Pixabay
Captures d'écran de vidéos montrant des incidents survenus dans les villes turques de Samsun et Kahramanmaras.
Une vue panoramique du rond-point de la liberté, dans le quartier d'Adjamé à Abidjan en Côte d'Ivoire. Crédit : Willy Stephane Awaho/flickr.com
"Le mafé, c’est toute mon enfance", raconte Aboudramane, tout en dressant une assiette de ce plat subsaharien composé de riz et de poulet, nappés d’une sauce aux arachides. © Ratiba Hamzaoui / France 24