regroupement familial

Des réfugiés syriens arrivent dans un camp de réfugiés et migrants à Friedland, en Allemagne, le 4 avril 2016. Crédit : Reuters
Plus de 28 000 demandes de regroupement familial ont déjà été déposées en Allemagne.
Crédit: picture-alliance/dpa/B. Thissen
REUTERS/Kai Pfaffenbach | Des réfugiés syriens arrivent dans un camp de réfugiés et migrants à Friedland, en Allemagne, le 4 avril 2016.
Une famille syrienne au camp de Moria le 30 novembre 2017
© REUTERS/Alkis Konstantinidis
La période de suspension de deux ans a été prolongée jusqu'au 31 juillet 2018. Crédit : picturealliance/W.Rothermel
Image d'archives de migrants arrivés en Espagne. Crédit : Reuters
Des migrants relogés dans des salles communales à Grande-Synthe, le 11 avril 2017. Crédit : Reuters
Photo d'archive. Des enfants jouent dans le camp de Grande Synthe, en octobre 2016. Crédit : M. Chebil.
REUTERS/Alkis Konstantinidis | «Les frontières détruisent les familles», peut-on lire sur la pancarte de cette manifestante pour le regroupement familial des réfugiés, devant le Parlement d'Athènes, le 1er novembre 2017.
Des réfugiés ont manifesté à Athènes mercredi 1er novembre pour protester contre la lenteur des procédures de regroupement avec leurs proches en Allemagne. Crédit : Reuters
Combien de personnes seront autorisées à venir en Allemagne? Un nouveau projet définit les règles fondamentales de la migration
Image d'archives. Crédit : Ansa