religion

Vatican Media/­Handout via REUTERS | Le pape François bénit un enfant après avoir célébré une messe pour les migrants dans la basilique Saint-Pierre à Rome, le 8 juillet 2019.
Vahid et Elaheh viennent d'Iran et tentent depuis plusieurs mois de demander l'asile en Europe. Crédit : Vahid Lotfi pour InfoMigrants
Des pasteurs venus de plusieurs pays se sont relayés nuit et jour pour organiser des messes sans discontinuer. Crédit : Reuters
Capture d'écran de l'église Bethel, aux Pays-Bas. Crédit : Google street view
Farooq Naeem, AFP | Des Chrétiens pakistanais protestant, en novembre 2014, à Islamabad, contre le lynchage d’un couple accusé de blasphème sur un Coran.
Crédit : Pixabay
Inger Stojberg, la ministre de l'immigration danoise. Capture d'écran Facebook.
REUTERS/Amr Abdallah Dalsh | Même si la législation égyptienne ne pénalise pas formellement l’athéisme, le «mépris des religions» constitue un délit.
Le pape François lors de la prière de l'Angélus sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 1er janvier 2018 - REUTERS/Max Rossi
Osservatore Romano/Handout via REUTERS | Le pape François délivrera son message «Urbi et Orbi» depuis le balcon dominant la place Saint-Pierre.
Sherin Khankan, imam de la mosquée Mariam, à Copenhague. Crédit : France 24
Fatema Hal, ethnologue, auteure et chef marocaine, a créé son restaurant de gastronomie marocaine, le Mansouria, à Paris en 1984.