sans papiers

© AFP | La ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, veut faciliter l'accès à la nationalité française pour les travailleurs ayant travaillé en "première ligne" contre le Covid-19.
L'hôtel Ibis situé à proximité du parc de la Villette a été transformé en centre d'hébergement d'urgence cet été. Crédit : Charlotte Oberti/InfoMigrants
Les femmes sans-papiers victimes de violences conjugales sont exclues des dispositifs de protection. Crédit : Picture alliance
Vue sur l'île d'Anjouan dans l'archipel voisin des Comores. Crédit : La Cimade
Un travailleur lors d'une manifestation à Rome | Crédit : DW
Des travailleurs récoltent des pêches dans un champ espagnol. Crédit : Reuters
Des livreurs sans-papiers devant le "Hub" Frichti du 11e arrondissement de Paris. Crédit : InfoMigrants
Une file d'attente devant la sous-préfecture d'Antony, dans le 92, en mai 2018. Crédit : InfoMigrants
Une file d'attente de migrants devant le gouvernorat de Rabat, au Maroc, le 2 janvier 2014. Crédit : Reuters
En Italie, Aboubakar Soumahoro, écrivain ivoirien et syndicaliste chevronné, veut bousculer le système qui ''invisibilise'' les précaires. Crédit : capture d'écran Twitter / Aboubakar Soumahoro @aboubakar_soum
STEPHAN AGOSTINI / AFP | Des faux passeports, des faux titres de séjours et des fausses cartes d'identité de différents pays de l'Union européenne (image d'illustration).
On estime à 350 000 le nombre de sans-papiers en France. Crédit : InfoMigrants