travail

Des tarifs défiant toute concurrence dans les salons de manucure ont souvent une raison : l'exploitation des employés | Photo: Imago images
Drissa un jeune migrant malien regarde vers le centre d'hébergement de Halfar dans le sud de l'île de Malte. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Grève des travailleurs étrangers en situation irrégulière devant un fast-food de Paris. Crédit : Twitter / @FrancoiseHaas
En France, certaines entreprises emploient des réfugiés pour des postes de soudeur ou de mécanicien. Crédit : Reuters
Tous les jours, Abdul Manaf enfourche son vélo électrique pour 25 kilomètres de livraison. Crédit : Abdul Manaf Zahid
Une quarantaine de travailleurs sans-papiers sont en grève depuis deux mois pour demander leur régularisation et de meilleures conditions de travail. Crédit : Leslie Carretero
Crédit : Tiffany Fillon
Près de 500 000 migrants illégaux se trouveraient actuellement à Londres. Crédit : Pixabay, DR (Archive)
Félix Weiss | Des migrants se reposent dans le navire "Lifeline" de l'ONG allemande du même nom au large des côtes maltaises en juin 2018.
Maria Mapporidou, le 11 juin à Nicosie. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Image d'archives de migrants enfermés dans un centre de détention à Tripoli, en juin 2017. Crédit : Getty Images
© Aldo Pavan/Gettyimages | Au sud de l'Italie, dans les champs de fruits et légumes, impossible de se passer de main-d'oeuvre étrangère (photo d'illustration).