violences sexuelles

Des milliers de migrants sont détenus en Libye dans des centres de détention officiels ou des prisons clandestines tenues par des milices. Crédit : Reuters
Un groupe de migrants se trouve à la frontière entre la Libye et la Tunisie, en août 2019. Image d'illustration. Crédit : FTDES
Des migrants sont retenus par des trafiquants à Bani Walid (photo d'illustration). Crédit : capture d'écran Twitter
Des gardes-frontière bosniens et croates face à des migrants, à Maljevac, en Croatie, en octobre 2018 (photo d'illustration). Crédit : Reuters
Quelque 6 000 demandeurs d’asile sont hébergés dans des hôtels privés payés par le ministère des l’Intérieur, selon The Guardian. Crédit : Capture d’écran ITV News
Mahdi avec sa fille. Crédit : DR
Des enfants dans le camp de Kara Tepe, sur l'île de Lesbos, le 19 septembre 2020. Photo: EPA/Vangelis Papantonis
Le camp de Kara tape après les pluies diluviennes de ces derniers jours. Credit: NGO Aegean Boat Report
Awa a fui son pays après avoir subi l'excision et un mariage forcé. Crédit : Baptiste Condominas
Photo: Reuters/T. Al-Sudani
Un demandeur d'asile soudanais, détenu illégalement en Libye, est aujourd'hui en sécurité au Niger. Crédit : HCR
Des réfugiés au centre de Gashora. Crédit : DW