violences sexuelles

La police marocaine a procédé à l'arrestation, dimanche 19 juin, d'un ressortissant nigérian accusé de diriger un réseau de trafic de migrants. Crédit : WikimediaCC
Narcisse et ses compagnons d'infortune à la frontière entre la Turquie et la Bulgarie. Crédit : DR
Dans les centres de détention de Libye, les femmes risquent à tout moment d'être vendues à des réseaux criminels. Crédit : AP Photo/Yousef Murad
L'année 2021 a été riche en actualités migratoires. Crédit : InfoMigrants
Environ 80 000 personnes migrantes et réfugiées vivent en Libye. Crédit : OIM
Les prisons libyennes, où seraient détenus près de 6 000 migrants, sont décrites comme un véritable "enfer sur terre". Crédit : Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’Homme
Image d'illustration de femmes emprisonnées en Libye. Crédit : Picture alliance
Des femmes viennent trouver du réconfort à la Maison des associations de Médenine. Crédit : InfoMigrants
Des milliers de migrants sont détenus en Libye dans des centres de détention officiels ou des prisons clandestines tenues par des milices. Crédit : Reuters
Un groupe de migrants se trouve à la frontière entre la Libye et la Tunisie, en août 2019. Image d'illustration. Crédit : FTDES
Des migrants sont retenus par des trafiquants à Bani Walid (photo d'illustration). Crédit : capture d'écran Twitter
Des gardes-frontière bosniens et croates face à des migrants, à Maljevac, en Croatie, en octobre 2018 (photo d'illustration). Crédit : Reuters