violences

Image illustration. Crédit: Baptiste Condominas.
Une migrante originaire d'Afrique de l'Ouest ayant témoigné de sa mutilation sexuelle auprès d'InfoMigrants. Crédit : DR (Archive)
Des migrants attendent un vol affrété par un programme de retour humanitaire, depuis la Libye. Crédit : OIM
Un officier de police patrouille le long de la frontière entre la Serbie et la Hongrie, à environ 180 kilomètres au sud-est de Budapest/ (photo d'archives). Crédit : EPA/ZOLTAN GERGELY KELEMAN
Des garde-frontières bulgares près de la clotûre qui les sépare de la Turquie. Crédit : Picture alliance
Des policiers anti-émeutes bouclent la zone après l'arrivée de migrants dans l'enclave espagnole de Melilla, en Espagne, vendredi 24 juin 2022. Crédit : dpa, picture-alliance
Des heurts entre deux groupes de nationalités différentes ont éclaté, vendredi 28 octobre 2022, dans le centre pour demandeurs d'asile de Pournara, à Chypre. Crédit : Capture d'écran / DR
Des garde-côtes libyens en novembre 2019. Crédit : France 24 / InfoMigrants
La frontière serbo-hongroise est délimitée sur 160 km par une double barrière, surmontée de barbelés. Crédit : InfoMigrants
Pendant quatre mois, Yolanda a été réduite à l'état d'esclave sexuelle en Libye. Crédit : InfoMigrants / Studio graphique FMM
La rivière Evros bordant la Grèce et la Turquie. Crédits : Mehdi Chebil
Des migrants tentent d'escalader la barrière entre l'Espagne et le Maroc le 24 juin 2022. Crédit : Javier Bernardo / AP